À droite, l'édition du jour du journal iranien Vatan-e Emrooz, avec en première page le titre en farsi: "Un couteau dans le cou de Salman Rushdie".
Plein écran
À droite, l'édition du jour du journal iranien Vatan-e Emrooz, avec en première page le titre en farsi: "Un couteau dans le cou de Salman Rushdie". © Brunopress/AFP

“Bravo à cet homme courageux”: à Téhéran, des Iraniens acclament l’agresseur de Salman Rushdie

Au marché aux livres de Téhéran, tout le monde est au courant samedi de l’agression subie la veille par l’écrivain britannique Salman Rushdie aux États-Unis, mais seuls ceux soutenant cette attaque s’expriment.