Plein écran
© AP/Portage County Sheriff's Department

Caché depuis trois ans dans un bunker, un pédophile découvert par hasard

Jeremiah Button (44 ans) a vécu reclus durant trois ans dans un bunker qu’il avait lui-même construit pour échapper à une nouvelle comparution devant la justice. Suspecté d’agression sur mineure, de détention d’images à caractère pédopornographique et d’inceste, il voulait éviter une nouvelle condamnation après celle déjà encourue en 2005 pour des faits similaires. C’est un chasseur qui a découvert par hasard la cachette et qui a alerté la police. 

Plein écran
© AP

Suspecté de pédophilie et appelé à comparaître une seconde fois devant la justice en 2016, Jeremiah Button profite d’une période de liberté sous caution en amont de son procès pour mettre son plan à exécution. Durant plusieurs mois, il s’attelle à construire un bunker destiné à échapper à ses obligations judiciaires.  

Il choisit un site situé dans l’État américain du Wisconsin. Un endroit qui ne doit rien au hasard, les bois en question sont implantés assez loin de son domicile (environ 250 kilomètres) et se trouvent à proximité d’une décharge où il prévoit de se ravitailler.

Deux semaines avant l’ouverture de son procès, il quitte le domicile familial en prenant soin de ne rien emporter, ni portefeuille ni carte d’identité. Il laisse un mot à sa mère assurant qu’il a pris la route de la Floride. Au lieu de cela, il saute dans un train, destination le Wisconsin. Il prend place dans un wagon rempli de charbon pour éviter les caméras de surveillance et marche ensuite pendant deux jours pour rejoindre son bunker.

Plein écran
© AP

Radio et télévision

Une bicyclette y est transformée en générateur pour fournir de l'électricité et des panneaux solaires sont également installés pour assurer des ressources énergétiques suffisantes. Des pins supplémentaires sont plantés aux alentours pour tenter de dissimuler davantage sa résidence de fortune. À l'intérieur, une télévision écran plat reliée à une antenne et des ventilateurs, entre autres. 

“Il a utilisé trois batteries de voitures afin d’alimenter des lumières LED, des radios et d'autres équipements électroniques” commente le lieutenant Jeff Stefonek, des propos relayés par WSAWTV. “Il ne faisait pas que survivre, il faisait prospérer son refuge grâce à tout ce qu’il pouvait trouver lors de ses sorties.”

Fin de cavale

Une cavale singulière qui prend fin par hasard au détour d’une partie de chasse. Un participant trébuche et découvre une porte adossée à une colline, calfeutrée derrière des buissons. Quelques mois plus tard, il revient sur les lieux de la découverte, déterminé à savoir ce qui se cache derrière la fameuse porte. À sa plus grande surprise, il se retrouve face à un homme allongé sur un lit. 

Choqué, il alerte la police. Jeremiah Button  est arrêté après trois ans passés dans son bunker. Selon la police, le suspect a confié être soulagé d’avoir à nouveau “des contacts humains”. L'arrestation s’est déroulée sans encombre. Jeremiah Button est actuellement incarcéré et sera jugé le 16 septembre prochain.