Plein écran
Jenna Johnson © Daily Record

Cette mère met fin à ses jours après avoir été violée: ses agresseurs avaient filmé la scène

Retrouvée morte, une mère écossaise de 27 ans avait été violée quelques jours auparavant. Ses deux agresseurs menaçaient de diffuser la vidéo de la scène sur Internet.

Les deux hommes ont utilisé un puissant sédatif pour agresser sexuellement Jenna Johnson. La mère de deux enfants s'était confiée à sa sœur. "J'ai vu son bras qui était marqué par des griffes et des traces d'aiguilles. Je suis très énervée car l'un des deux hommes était un bon ami de Jenna", a-t-elle déclaré.

Quelques jours plus tard, l'Écossaise semble passer une bonne soirée avec des amis quand elle reçoit un appel, suivi d'un autre message. Agitée, elle décide de rentrer précipitamment à son domicile de Thurso, une petite ville écossaise. Vers 5h30, elle appelle sa mère pour lui demander de dire à ses deux enfants qu'elle les aime. Jenna met ensuite fin à ses jours. "Ma fille n'était pas suicidaire lorsqu'elle est venue chez moi pour me déposer ses enfants", affirme sa mère.

L'un des agresseurs déjà accusé de meurtre
Les deux agresseurs ont menacé la jeune femme de dévoiler la vidéo de la scène sur Internet. "Ils ont dit à Jenna qu'ils s'étaient filmés pendant l'agression. Ils menaçaient de l'envoyer à des gens en lui disant qu'elle perdrait ses enfants", raconte Kesley, la sœur de Jenna.

L'un des deux agresseurs avait déjà été accusé de meurtre quelques années plus tôt, mais s'en était sorti sans condamnation malgré des preuves accablantes. "Nous savons que ces personnes sont l'incarnation du diable, nous ne voulons plus d'autres victimes, plus d'autres familles brisées", a déclaré la mère.