Plein écran
a © Twitter @ForbachLes

Colistière “inventée” et tract polémique: un candidat RN pointé du doigt

Lucien Terragnolo, candidat RN pour les municipales à Forbach (Moselle), a eu recours à une banque d’images pour s’entourer sur son tract électoral. La jeune femme, modèle photo, qui apparaît à sa droite n’a rien à voir avec le parti français. Un photomontage moqué et décrié.

Comment pallier le faux bond d’une colistière qui avait accepté de poser à vos côtés avant de se rétracter? Trois options. Demander à un(e) autre partisan(e) de passer devant l’objectif, afficher une personne de moins sur le tract électoral ou acheter une photo sur une bande d'images. Lucien Terragnolo a opté pour la troisième option. 

Une manœuvre dénoncée sur Twitter par les soutiens de Florian Philippot, ex-membre du Front national et lui aussi candidat à Forbach.  “Quand, sur ses tracts, le candidat du RN à Forbach fait passer une jeune femme issue d’une banque d’images anglo-saxonne pour une colistière”, peut-on lire en légende dela photo du tract. 

Appelé à réagir par le quotidien Le Républicain Lorrain, Lucien Terragnolo assume son choix. “Je n’ai jamais dit ni écrit qu’il s’agit d’une colistière (...)  Le lendemain de la prise de vue, la sympathisante qui avait posé (...) ne voulait plus apparaître sur nos documents de campagne.” Place donc à une modèle photo qui “ressemble d’ailleurs beaucoup” à la jeune femme initialement prévue sur le tract.  “L’idée était de montrer la diversité de notre mouvement, la jeunesse”, poursuit-il. 

“On fera les comptes le moment venu. Les Patriotes tentent de siphonner mon électorat”, conclut le candidat.