Pontanezen, où certains suspects ont été interpellés
Plein écran
Pontanezen, où certains suspects ont été interpellés © AFP

Coup de filet antiterroriste à Brest: le plus jeune des suspects écroués n’a que 16 ans

Les sept hommes interpellés lundi à Brest et dans le Finistère, dans le cadre d’une information judiciaire pour “association de malfaiteurs à visée terroriste et criminelle”, ont été mis en examen et écroués, apprend-on de source judiciaire.

Les sept suspects interpellés lundi lors d’un coup de filet antiterroriste dans le Finistère, parmi lesquels figure un réfugié né en Syrie et soupçonné d’avoir appartenu au groupe État islamique (EI), ont été mis en examen et placés en détention provisoire, a-t-on appris samedi de source judiciaire. Ces sept hommes, âgés de 16 à 38 ans, ont été mis en examen vendredi par un juge antiterroriste parisien pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle”, a précisé cette source. 

Ils sont soupçonnés, selon une source proche de l’enquête, d’avoir préparé un projet d’action violente en France et un projet de départ vers la zone irako-syrienne. Fichés S, ils étaient suivis pour leur appartenance à la mouvance islamiste radicale.

Aucune information n’a été donnée sur la cible du projet. La garde à vue devrait permettre de récolter plus d’informations sur “ la matérialité des projets et leurs états d’avancement”, rapporte la source.