Plein écran
© AP

Dans les jours qui ont précédé sa mort, elle suppliait l’assistant vocal Alexa de l’aider

“Alexa, aide-moi, je souffre.”

LouAnn Dagen était l’une des 31 résidentes de la maison de retraite Metron à Cedar Springs dans le Michigan à avoir été testée positive au coronavirus. Elle est décédée samedi après avoir été transférée aux urgences. 

Sa sœur, Penny, a découvert 40 enregistrements déchirants qui détaillent la souffrance de LouAnn dans les jours qui ont précédé sa mort. LouAnn a fait appel à l’assistant vocal Alexa plusieurs fois. “Je souffre, je dois trouver un moyen de me soulager”, implore-t-elle. “Peux-tu m’aider à faire face à la douleur?” Dans un autre message, elle supplie: “Alexa, aide-moi.”

LouAnn, 66 ans, souffrait de problèmes de santé sous-jacents qui la rendaient plus vulnérable au virus. Penny a déclaré qu’elle parlait régulièrement à sa sœur mais qu’elle ne pouvait rien faire pour soulager sa douleur. Quand l’hôpital l’a appelée pour lui dire qu’elle était sous respirateur à l’hôpital, Penny a répondu que LouAnn ne voulait pas être réanimée. “Et puis, son cœur s’est arrêté. C’est tout. Une demi-heure après leur appel.”