Plein écran
© reuters

"De grands résultats" grâce à la Russie

Le chef du Parlement syrien Jihad al-Lahham a affirmé samedi que les opérations conjointes russo-syriennes contre les rebelles et djihadistes en Syrie, "commencent à donner de grands résultats", rapporte l'agence officielle Sana.

"La coordination entre les forces syriennes et russes lors des opérations aériennes et terrestres commence à donner de grands résultats dans la lutte contre le terrorisme", a indiqué M. Lahham, cité par Sana. Le régime syrien désigne par le terme de "terroristes" tous ses opposants.

Le 30 septembre, Moscou a débuté une campagne de raids aériens en Syrie contre les groupes "terroristes" pour soutenir Damas.

La Russie parle d'intervention contre "le terrorisme", alors que Washington et ses alliés affirment que les raids russes sont plutôt destinés à sauver le régime du président syrien Bachar al-Assad et visent les groupes rebelles plutôt que les djihadistes de l'Etat islamique (EI).

Une coalition internationale menée par les Etats-Unis mène également des frappes en Syrie mais dirigées excluisvement contre l'EI.

"Les opérations aériennes communes contre les organisations terroristes en Syrie sont la seule alliance légale face au terrorisme international car elles sont en phase avec les lois internationales et la charte de l'ONU", a soutenu M. Lahham en recevant une délégation parlementaire russe en visite à Damas depuis vendredi.

La visite de cette délégation intervient quelques jours après le voyage surprise de M. Assad à Moscou pour rencontrer le président russe, l'un de ses principaux alliés.

  1. Reprise des traitements de Vincent Lambert: “Du sadisme pur”
    Mise à jour

    Les parents de Vincent Lambert obtiennent la reprise des soins en appel: “Du sadisme pur”

    La cour d’appel de Paris a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu’à ce qu’un comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les avocats des parents du Français Vincent Lambert sont attendus mardi matin au centre hospitalier de Reims pour vérifier la reprise, au moins provisoire, des soins.