Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, au Bataclan (Paris, le 13 novembre 2020)
Plein écran
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, au Bataclan (Paris, le 13 novembre 2020) © Photo News

Décision imminente sur le volet belge des attentats à Paris

La chambre du conseil de Bruxelles se prononcera ce mercredi sur le dossier “Paris bis”, soit l'enquête menée en Belgique sur de présumés complices des auteurs des attentats de novembre 2015 à Paris. La chambre du conseil doit vérifier si des charges suffisantes pèsent sur les inculpés, au nombre de vingt, pour les renvoyer devant le tribunal correctionnel.

  1. Volet belge des attentats à Paris: le parquet de Bruxelles demandera le renvoi en correctionnelle de 14 personnes

    Volet belge des attentats à Paris: le parquet de Bruxelles demandera le renvoi en correction­nel­le de 14 personnes

    Dans le cadre du règlement de procédure de l'affaire "Paris bis", prévu début février devant la chambre du conseil de Bruxelles, le parquet fédéral a l'intention de demander le renvoi en correctionnelle, pour "participation aux activités d'un groupe terroriste" en tant que membres, de l'ensemble des inculpés non réclamés par la justice française, soit une femme et 13 hommes dont deux (Sammy Djedou et Youssef Bazarouj) présumés morts en Syrie, selon une information publiée lundi par les quotidiens La Dernière Heure (DH) et la Libre Belgique qui a été confirmée à bonne source. Le parquet fédéral se refuse à ce stade à tout commentaire.
  2. Une vingtaine de personnes seront citées devant la chambre du conseil dans le volet belge des attentats de janvier 2015

    Une vingtaine de personnes seront citées devant la chambre du conseil dans le volet belge des attentats de janvier 2015

    Une vingtaine de personnes seront citées devant la chambre du conseil de Bruxelles dans le dossier appelé "Paris bis", celui qui concerne l'enquête menée en Belgique sur la préparation des attentats de Paris de novembre 2015. C'est ce qu'a affirmé le parquet fédéral belge, à l'issue d'une audience technique dans ce dossier jeudi matin, devant la chambre des mises en accusation de Bruxelles. Celle-ci a entendu les parties au sujet des "MPR", les méthodes particulières de recherche, et les approuvera ou non. Sa décision sera rendue dans une semaine.
  1. Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque
    Play

    Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque

    27 février
  2. «Luca», le nouveau film d'animation Pixar
    Play

    «Luca», le nouveau film d'animati­on Pixar

    27 février