Plein écran
© EPA

Déjà un milliard d’euros de dégâts à Venise

Le niveau d'alerte météorologique a été légèrement baissé samedi à Venise, toujours inondée et placée sous état d'urgence au lendemain d'un nouveau pic de marée haute qui a dévasté la fragile cité lacustre.

La protection civile italienne a rétrogradé le niveau d'alerte de "rouge" à "orange" samedi, même si le risque de marée et de vents violents n'était pas écarté. Vendredi, l'"acqua alta", ou marée haute a atteint 1,54 mètre et conduit à la fermeture pendant plusieurs heures de l'emblématique place Saint-Marc.

Mardi soir, Venise avait connu sa pire marée haute en 53 ans (1,87 m, soit le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m). L'eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial. 

Comme beaucoup d'institutions culturelles, le musée Guggenheim avait prévu de rouvrir vendredi mais a changé d'avis "en raison de conditions météo qui empirent". D'après le maire de la ville Luigi Brugnaro, les dégâts causés ces derniers jours dépasseraient déjà le milliard d'euros.