Plein écran
© REUTERS

Des cadavres découverts dans des maisons de repos par les militaires espagnols

Des militaires espagnols ont découvert des personnes âgées abandonnées, parfois même mortes dans leur lit, dans des maisons de retraite frappées par l’épidémie de coronavirus, a indiqué lundi la ministre de la Défense à Madrid.

“Nous allons être implacables et inflexibles avec la façon dont les personnes sont traitées dans ces résidences”, a assuré Margarita Robles, à la télévision Telecinco. “Au cours de certaines visites, l’armée a pu voir des personnes âgées absolument abandonnées, parfois même des morts dans leurs lits”, a-t-elle dit, sans qu’aucun détail soit donné sur ces découvertes.

Le parquet général a annoncé qu’il ouvrait des “enquêtes visant à déterminer la gravité des faits”. Plusieurs média espagnols ont expliqué qu’en cas de suspicion de coronavirus, le protocole prévoit que les cadavres ne soient pas touchés jusqu’à l’arrivée du médecin et des pompes funèbres. Mais, avec la multiplication des décès, les services funéraires, débordés, tarderaient parfois à intervenir.

2.200 morts en Espagne

L’armée a été chargée d’intervenir et de désinfecter des maisons de retraite, après que des dizaines de décès ont été signalés dans plusieurs établissements, notamment à Madrid et dans la région de Castille - La Manche, dans le centre du pays.

“Les résidences pour personnes âgées sont une priorité absolue pour le gouvernement, nous allons exercer le plus grand contrôle sur ces centres, nous avons mobilisé tous les moyens”, a assuré lors d’une conférence de presse le ministre de la Santé, Salvador Illa.

L’Espagne est le deuxième pays - après l’Italie - le plus affecté par la pandémie de coronavirus en Europe, avec plus de 33.000 cas notifiés et près de 2.200 morts enregistrés depuis le 13 février.

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.
  2. L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    Un Marine américain a fait équipe avec un chien renifleur de bombes pendant un an, à l’ambassade américaine de Kaboul. Leur déploiement s’arrête cette semaine, ils vont donc devoir se séparer. Richard Pickett-White ne peut se résoudre à quitter son berger malinois répondant au nom d’Abel. Il souhaite acheter le chien, afin qu’il puisse vivre avec lui mais l’entreprise de sécurité à qui il appartient a refusé.