Un séisme de magnitude 6,8 a secoué une école maternelle. Les enseignants ont rapidement évacué les jeunes enfants à l'extérieur du bâtiment. Par chance, personne n'a été blessé sur place
Plein écran
Un séisme de magnitude 6,8 a secoué une école maternelle. Les enseignants ont rapidement évacué les jeunes enfants à l'extérieur du bâtiment. Par chance, personne n'a été blessé sur place © KameraOne

Des élèves de maternelle évacués lors d’un séisme en Chine

Ces images de surveillance montrent le moment où les enseignants d’une école maternelle ont évacué leurs jeunes élèves lors du tremblement de terre de magnitude 6,8 qui a frappé lundi la province chinoise du Sichuan.

  1. Installer une pompe à chaleur? Voici les conséquences pour votre assurance incendie
    Guide-epargne.be

    Installer une pompe à chaleur? Voici les conséquen­ces pour votre assurance incendie

    Votre nouvelle pompe à chaleur vient d’être installée. Désormais, vous pouvez chauffer et rafraîchir votre maison de manière économe et durable. Mais devez-vous également signaler cet investissement à votre compagnie d’assurances? Et l’installation de votre pompe à chaleur est-elle couverte par votre assurance incendie? Guide-epargne.be a examiné ceci pour vous.
  2. Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes
    Guide-epargne.be

    Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes

    Une erreur est vite commise, mais s’il s’agit d’un virement bancaire, on panique rapidement. Quelques exemples: vous avez inséré un 0 de trop dans le montant à payer ou vous n’avez pas introduit le bon numéro de compte. Heureusement, il est fort probable que vous pourrez récupérer votre argent. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique quelles démarches vous devez entreprendre.
  3. La conductrice du car souffre du “syndrome du cœur brisé”: de quoi s’agit-il exactement?
    Drame de Millas

    La conductri­ce du car souffre du “syndrome du cœur brisé”: de quoi s’agit-il exactement?

    La poursuite du procès de la conductrice d'un car scolaire, jugée à Marseille pour la collision mortelle avec un train en 2017 à Millas (Pyrénées-Orientales), restait incertaine lundi après l'hospitalisation de la prévenue et une demande de suspension de ses avocats. Victime d’une crise de larmes jeudi dernier, la conductrice souffre, selon ses avocats, du “syndrome du cœur brisé”, qui touche en particulier les femmes ménopausées soumises à un stress extrême. Explications.