Plein écran
© reuters

Des milliers de personnes rendent hommage à Martin Luther King

Des milliers de personnes, noires dans leur écrasante majorité, étaient rassemblées dimanche à Washington pour une matinée d'hommages au défenseur des droits des Noirs et prix Nobel de la paix Martin Luther King, en souvenir de qui est inauguré un mémorial.

Plein écran
© ap
Plein écran
© reuters
Plein écran
© afp
Plein écran
© reuters

Chansons, poèmes et discours, dont celui du président Barack Obama, devaient ponctuer une matinée dont le point d'orgue est l'inauguration officielle du Memorial Martin Luther King, près du National Mall, l'immense esplanade au sud de la Maison Blanche.

Le Memorial est le premier monument à honorer dans ce lieu prestigieux une personne de couleur et le seul de cette importance à y être dédié à une personnalité autre qu'un ancien président des Etats-Unis.

Quintella Wright, d'Indianapolis (Indiana, nord), la soixantaine, est venue pour "honorer un vrai Américain qui pensait que la justice était pour tous", a-t-elle dit à l'AFP. Des "milliers de personnes sont venues, et je suis heureuse d'être avec elles. Nous laisserons ça à nos petits-enfants, quelque chose que nous devons continuer à construire, pour que le rêve ne s'arrête jamais", a ajouté cette cadre administrative dans l'enseignement.

L'inauguration devait avoir lieu le 28 août, pour marquer le 48e anniversaire jour pour jour du célèbre discours "Je fais un rêve", mais avait du être annulée à cause de l'ouragan Irène, qui frappait alors la côte Est des Etats-Unis.

 Quelque 50.000 personnes étaient attendues dimanche. Outre le président Obama, premier président afro-américain élu à la Maison Blanche, étaient attendues la famille King et de nombreuses personnalités de la politique ou de la culture, le révérend Jesse Jackson, ardent militant des droits civiques, la chanteuse Aretha Franklin ou le couturier Tommy Hilfiger.

Le mémorial, dédié au pasteur et à son message de "démocratie, justice, espoir et amour", est un espace ouvert de 1,5 hectare, à quelques dizaines de mètres du Lincoln Memorial où le pasteur avait prononcé son discours le plus célèbre le 28 août 1963. Au milieu de cet espace planté d'arbres, d'un rocher de granit blanc émerge une statue massive de 9 m de haut qui représente le pasteur, bras croisés et regardant l'horizon, conçue par le sculpteur chinois Lei Yixin. (afp)