Deux morts dans l’attaque antisémite de Halle: l’auteur a diffusé l’assaut en direct sur Twitch

Mise à jourL'attaque meurtrière visant une synagogue dans le ville de Halle, dans l'est de l'Allemagne, a été commise par un seul auteur, selon des sources sécuritaires citées par l'agence de presse DPA. Un suspect âgé de 27 ans a été arrêté dans l'après-midi. Il s’agirait d’une “attaque antisémite”, possiblement “d’extrême droite”, selon le ministère de l’Intérieur.

Plein écran
© AFP

La police allemande a annoncé mercredi soir que la personne interpellée en milieu de journée à Halle peu après l’attentat antisémite contre une synagogue était le suspect de l’assaut à l’arme à feu, qui a fait deux morts. “La personne interpellée est le suspect”, a indiqué un porte-parole de la police locale, en confirmant qu’il avait été blessé et “soigné”. Il n’a pas précisé la nature de ces blessures mais des images vidéo amateur diffusées sur internet montrent comment l’auteur, un homme de 27 ans selon la chaîne de télévision publique allemande ARD, est blessé par des tirs de la police dans la rue.

“Attaque antisémite”

Pour le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, on peut supposer que les événements correspondent à “une attaque antisémite” et qu’elle avait des motivations d’extrême droite. “Selon le procureur général fédéral, il y a suffisamment de preuves d’un possible passé d’extrême droite”, a-t-il dit. Le suspect n’était pas connu des services de police et n’est pas de confession musulmane. 

L’auteur a diffusé la fusillade en direct sur Twitch

L’auteur de l’attentat de Halle a lui-même filmé la fusillade et diffusé la vidéo sur la plateforme internet Twitch, a indiqué mercredi le site SITE, spécialisé dans la surveillance des organisations terroristes. Dans cette vidéo de 35 minutes, cet homme affirme notamment que “l’Holocauste n’a jamais existé” et considère que les Juifs sont à l’origine de tous les problèmes, selon SITE qui dresse un parallèle avec une vidéo similaire filmée par l’auteur de l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande contre deux mosquées en mars dernier.

Rappel des faits

Pendant plusieurs heures, on ignorait si plusieurs personnes étaient impliquées dans l'attaque et en fuite. La police de Halle a annoncé aux habitants qu'il n'y avait plus de danger et levé son avertissement leur conseillant de ne pas sortir de chez eux. Deux personnes blessées lors de l'attaque, dont une par balle, sont soignées à l'hôpital. On ignore cependant leur identité.

Des engins explosifs

Des engins explosifs artisanaux ont été placés devant la synagogue attaquée à Halle, dans l’est de l’Allemagne, ont confié des sources sécuritaires à l’agence de presse allemande DPA. L’auteur a ensuite essayé de pénétrer dans le bâtiment et a tiré des coups de feu sur plusieurs personnes. Les tentatives d’y pénétrer ont cependant échoué. Un suspect a finalement été arrêté après la fusillade.

Deux morts

L’attaque a fait au moins deux morts et deux blessés, d’après les autorités. L’une de ces personnes, une femme, a été mortellement touchée devant la synagogue. On ignore si elle l’a été accidentellement. Quelques rues plus loin, une autre personne a été abattue alors qu’elle se cachait dans un restaurant à pita. On ignore encore le déroulement exact des événements.

Yom Kipppour

Septante personnes étaient présentes dans la synagogue au moment des faits. Elles ont été évacuées en fin d’après-midi. Les Juifs célèbrent ce mercredi Yom Kippour, leur fête la plus importante. Pour Max Privorozki, président de la communauté juive de Halle, il s’agit d’une attaque ciblée. Il souligne que l’auteur a tenté d’accéder au bâtiment à l’aide de grenades, d’armes et de bombes incendiaires.

“Un choc profond pour tous les Juifs d’Allemagne”

L’attentat suscite “un choc profond pour tous les Juifs en Allemagne”, a estimé le président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Josef Schuster. Le président de la communauté a également jugé “scandaleux” que le bâtiment religieux n’ait pas été protégé par la police allemande pendant la durée de leur fête. 

Merkel se rend dans une importante synagogue

La chancelière allemande Angela Merkel s’est rendue mercredi soir dans une importante synagogue de Berlin où se tient un rassemblement après l’attentat qui a visé le lieu de culte juif à Halle. Avant de rejoindre la synagogue de la Oranienburgerstrasse, très connue à Berlin, la dirigeante avait exprimé sa “solidarité à tous les Juifs pour ce jour de fête qu’est Yom Kippour”.

Plein écran
© AFP
Plein écran
© EPA
Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP