Plein écran
Allison et Marie-Josée n'ont pas donné signe de vie depuis le 14 juillet © afp

Disparues de Perpignan: l'indélicatesse du comité Miss France

La décision des organisateurs de Miss Roussillon de poursuivre l'élection malgré la disparition le 14 juillet dernier d'une candidate et de sa mère, Allison et Marie-Josée Benitez, a heurté certaines sensibilités. S'ajoute à cela un message posté sur le site "Miss Roussillon" et qui apparaît indélicat au regard du contexte.

Plein écran
Allison Benitez était candidate à l'élection Miss Roussillon 2013 © photo_news

Dimanche soir au Barcarès (Pyrénées Orientales), l'élection de Miss Roussillon 2013 a donc eu lieu, après que les organisateurs ont refusé de repousser, voire d'annuler le concours, comme on aurait pu s'y attendre. "On n'a pas le choix. Comme on dit: The show must go on" (Le spectacle doit continuer), expliquait cyniquement Cindy Filipiak, cheville ouvrière de la compétition et ancienne miss alors que la présidente du Comité Miss France, Sylvie Tellier, assurait "qu'Allison et sa mère seraient dans toutes les pensées dimanche", une bien maigre consolation pour les proche des deux disparues. Cela fait presqu'un mois qu'elles n'ont plus donné signe de vie et les espoirs sont maigres à présent de les retrouver vivantes. L'enquête se poursuit et Francisco Benitez, le père et mari des deux femmes est encore et toujours au coeur de l'enquête, après son suicide le 5 août dernier.

Annuler, "ça voudrait dire qu'elle est morte quelque part. Nous, on n'a pas envie de se dire ça. On a envie de se dire qu'Allison est en vie, qu'elle se protège peut-être quelque part, mais qu'elle va bien", tentait encore de se justifier Mme Filipiak.

"En espérant recevoir sa fiche d'inscription..."
En outre, sur le site missroussilon.fr, figure le message suivant: "Conformément au règlement de la société Miss France n'ayant pas reçu sa fiche d'inscription au concours de Miss Roussillon, Allisson Benitez n'est à ce jour pas candidate à cette élection. En espérant recevoir sa fiche d'inscription qui envisagerait un dénouement heureux que nous souhaitons tous, nous avons décidé de suspendre le vote des internautes à son égard". Il est signé Thierry Mazars, délégué régional de la société Miss France, qui lance par la même occasion un appel à témoin. 

C'est finalement Norma Julia qui a été élue Miss Roussillon dimanche soir, informe le Huffington Post. Une victoire au goût amer.