Plein écran
© EPA

Edward Snowden demande l’asile à Emmanuel Macron

Le lanceur d'alerte Edward Snowden, réfugié en Russie après avoir dénoncé le système de surveillance massive des services secrets américains en 2013, "aimerait beaucoup" qu'Emmanuel Macron lui accorde le droit d'asile, déclare-t-il dans une interview à France Inter, dont des extraits ont été diffusés samedi.

"Le plus triste dans toute cette histoire, c'est que le seul endroit où un lanceur d'alerte américain a la possibilité de parler, ce n'est pas en Europe mais c'est ici (en Russie)", dit-il dans cette interview qui sera diffusée intégralement lundi.

Il explique avoir demandé vainement l'asile en France dès 2013, sous la présidence de François Hollande. "Évidemment j'aimerais beaucoup que M. Macron m'accorde le droit d'asile", poursuit-il.

"Ce n'est pas seulement la France qui est en question, c'est le système dans lequel on vit. Protéger les lanceurs d'alerte, ce n'est pas un acte hostile. Accueillir quelqu'un comme moi, ce n'est pas une attaque contre les États-Unis", ajoute-t-il.

L'ancien employé de l'Agence américaine de la sécurité nationale (NSA), qui vit en Russie depuis 2013, publiera ses mémoires la semaine prochaine dans une vingtaine de pays, dont les États-Unis et la France.

  1. Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de trois ans, Donald Trump dénonce inlassablement les règlementations environnementales, trop nombreuses et souvent inutiles à ses yeux. Après les ampoules à économie d'énergie, moquées lors des meetings de campagne "Make America Great Again", le président américain s'est lancé vendredi dans un nouveau combat: les mécanismes visant à économiser l'eau dans les toilettes.
  2. L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    Un homme identifié comme un Saoudien en formation militaire a ouvert le feu vendredi dans une base navale en Floride, trois jours après une attaque similaire à Pearl Harbor, faisant trois morts avant d'être tué par la police. La fusillade a eu lieu dans une des salles de cours de la base aéronavale américaine de Pensacola, a indiqué David Morgan, le shérif du comté d'Escambia, sans préciser l'identité, l'arme ou le mobile du tireur.