Plein écran
© REUTERS

"Elle a mal évalué l'humeur du pays”

Theresa May a "politiquement mal évalué l'humeur du pays et de son parti" conservateur, a jugé vendredi Nigel Farage, chef du Parti du Brexit favori aux élections européennes, commentant la démission de la Première ministre britannique.

"Deux dirigeants conservateurs aux instincts pro-UE sont à présent partis. Soit le parti en tire les leçons, soit il meurt", a ajouté M. Farage, en allusion au départ de David Cameron après le référendum de juin 2016 ayant voté le Brexit à 52% des voix.

“Une période très compliquée”, selon Moscou

Le Kremlin a qualifié vendredi le mandat de Theresa May de “période très compliquée” pour les relations entre le Royaume-Uni et la Russie, disant “suivre avec attention” la situation après l’annonce de la démission de la Première ministre britannique. 

Malheureusement, je ne peux pas me souvenir d’un quelconque apport au développement des relations bilatérales entre la Russie et la Grande Bretagne. C’est plutôt l’inverse, le mandat de Premier ministre de Mme May constitue une période très compliquée de nos relations”, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à la presse.

Plein écran
© EPA
Plein écran
© AFP