Plein écran
Une autopsie réalisée mardi à l'institut médico-légal de Nancy "n'a pas permis de mettre en évidence l'intervention d'un tiers dans la mort", conduisant les enquêteurs à accréditer la thèse du suicide. (illustration) © afp

Elle se suicide en s'enfermant dans un congélateur

Le cadavre d'une femme de 41 ans a été retrouvé dimanche au fond d'un congélateur dans la maison de ses parents, à Yutz (Moselle), par son mari qui s'inquiétait de son absence, a indiqué mardi le parquet de Thionville, qui privilégie la thèse du suicide.

La mère de famille s'était rendue chez ses parents samedi soir. Dimanche, sans nouvelles de sa part, son mari s'était rendu chez ses beaux-parents, où il n'avait trouvé personne.

Aliments congelés sur la table
"Il a découvert une lettre de suicide et tous les aliments congelés sur la table. Il a alors ouvert le congélateur et y a découvert le cadavre de son épouse", a expliqué à l'AFP une substitut du procureur.

Un bonnet et des gants
La victime, décrite comme fragile et souffrant de "soucis de santé", selon le parquet, portait notamment un bonnet et des gants. Une autopsie réalisée mardi à l'institut médico-légal de Nancy "n'a pas permis de mettre en évidence l'intervention d'un tiers dans la mort", conduisant les enquêteurs à accréditer la thèse du suicide.