Noa Pothoven
Plein écran
Noa Pothoven © DR

Euthanasiée après un viol? La clinique hollandaise où elle a fait les démarches rétablit la vérité

On vous en parlait ici: l’adolescente hollandaise de 17 ans Noa Pothoven avait décidé de mourir après avoir été violée. Elle avait annoncé que la décision de “la laisser partir avait été prise”. Elle est décédée il y a quelques jours. Ses posts sur les réseaux sociaux laissaient croire à une euthanasie. Elle avait d’ailleurs dit avoir fait les démarches en ce sens. C’est également le mot qui a été utilisé par la presse internationale pour parler de son décès. 

  1. “Je respire mais je ne vis plus”: à 17 ans, elle se fait euthanasier après un viol

    “Je respire mais je ne vis plus”: à 17 ans, elle se fait euthana­sier après un viol

    Une adolescente hollandaise de 17 ans, victime d’un viol dans son enfance, a été euthanasiée chez elle. Noa Pothoven avait expliqué qu’elle souhaitait mourir parce que la douleur et le traumatisme laissés par le viol subi lorsqu’elle était jeune l’empêchaient de vivre normalement. Elle avait confié sur les réseaux sociaux dimanche, la veille de sa mort: “Je respire mais je ne vis plus”.
  2. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.