Plein écran

Explosion devant un lycée italien: un mort, huit blessés

UpdateUne lycéenne a succombé à ses blessures et huit autres élèves ont été blessés samedi dans l'explosion d'une bombe devant un lycée à Brindisi (sud de l'Italie), a annoncé Fabiano Amati, responsable régional de la protection civile à l'antenne de la chaîne en continu Sky TG24. Une deuxième lycéenne dont la mort avait été annoncée samedi matin, n'est en fait pas morte a indiqué le journal Gazzetta del Mezzogiorno.

Une jeune fille, âgée de 16 ans "n'a pas survécu". Une deuxième, qui avait été annoncée morte, est actuellement dans un état grave, a indiqué l'hôpital où elle a été opérée, cité par l'agence Ansa. Son état est très grave mais stable, a précisé l'hôpital, démentant des informations données auparavant par la police a indiqué le journal Gazzetta del Mezzogiorno.

L'explosion a coûté la vie à une élève et blessé huit autres jeunes. Les blessés souffrent de brûlures à divers degrés, selon les médias qui citent des sources sanitaires.

Les déflagrations se sont produites vers 7h45 à l'heure où les élèves entraient dans l'enceinte du lycée Francesca Morvillo Falcone, du nom de la femme du célèbre juge anti-mafia, Giovanni Falcone. Le juge Falcone et son épouse ainsi que leurs trois gardes du corps furent tués il y a 20 ans, le 23 mai 1992, dans un attentat de la mafia sicilienne qui a fait exploser 500 kg de dynamite sous l'autoroute entre l'aéroport de Palerme et le centre ville.

Affaire de 1992
Les médias ont fait le rapprochement avec le 20e anniversaire de l'attentat du 23 mai 1992 qui tua le célèbre magistrat ainsi que sa femme et leurs trois gardes du corps.

La bombe avait été placée dans un conteneur placé à proximité du lycée professionnel Francesca Morvillo Falcone de Brindisi, selon les premiers éléments donnés par les forces de l'ordre. Les carabiniers et la police ont établi rapidement un périmètre de sécurité autour du lycée et des artificiers sont sur place pour examiner les possibles causes de cet attentat qui sont encore inconnues pour le moment.

Deux explosions
Selon le site internet du journal Repubblica, il y a eu en réalité deux explosions devant le lycée professionnel Francesca Morvillo Falcone de Brindisi (sud), qui porte le nom de la femme magistrate du juge anti-mafia Giovanni Falcone. Les engins auraient été reliés à des bonbonnes de gaz et placés dans des sacs à dos, dont un dans le conteneur.

  1. Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Une forte explosion lors d'une fête de mariage a fait de nombreux morts et blessés samedi soir dans l'ouest de Kaboul.“À 22h40 (20h10 en Belgique) une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l'ouest de Kaboul", a indiqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi sans toutefois être en mesure de fournir un premier bilan. Selon les urgences des hôpitaux de la capitale, 20 blessés ont été admis, mais des images partagées par le ministère de l'Intérieur font craindre un bilan beaucoup plus lourd. De nombreux corps sont peu à peu sortis des décombres.
  2. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.