Plein écran
© reuters

Fabius accuse Moscou de "parler beaucoup" mais de ne pas frapper Daesh

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a critiqué mardi "ceux qui parlent beaucoup mais qui n'ont pas engagé un avion" dans la lutte contre les jihadistes de l'État islamique en Syrie, invitant Moscou à combattre l'EI "concrètement" plutôt que "médiatiquement".