Facebook et son service de messagerie WhatsApp ont annoncé lundi qu'ils ne répondraient plus aux demandes d'informations relatives à leurs utilisateurs émanant du gouvernement et des autorités de Hong Kong.
Plein écran
Facebook et son service de messagerie WhatsApp ont annoncé lundi qu'ils ne répondraient plus aux demandes d'informations relatives à leurs utilisateurs émanant du gouvernement et des autorités de Hong Kong. © Patrick Pleul/zb/dpa

Facebook et WhatsApp ne communiqueront plus à Hong-Kong les informations sur leurs utilisateurs

Facebook et son service de messagerie WhatsApp ont annoncé lundi qu'ils ne répondraient plus aux demandes d'informations relatives à leurs utilisateurs émanant du gouvernement et des autorités de Hong Kong, dans un souci de faire respecter la liberté d'expression.