Plein écran
© belga

"Fier", Di Rupo rappelle que la Belgique fut fondatrice de l'UE

Le Premier ministre Elio Di Rupo s'est réjoui de l'octroi vendredi du Prix Nobel de la Paix 2012 à l'Union européenne, rappelant que la Belgique en avait été l'un des six fondateurs.

"Ce choix montre que le projet européen continue à inspirer le monde aujourd'hui. L'Union européenne fut à l'origine le rêve de femmes et d'hommes politiques en quête de paix et de prospérité pour tous les citoyens. Elle est devenue un symbole fort de coopération et de progrès.

L'Europe, un continent qui fut déchiré par des guerres atroces, est grâce à l'Union européenne un exemple pour le monde entier de concertation pacifique et de prévention des conflits", a affirmé le chef du gouvernement fédéral dans un communiqué. "En ces temps économiques difficiles, l'Union européenne est confrontée aux épreuves les plus importantes de son existence. Elle démontre cependant que seuls le dialogue et la solidarité réciproque permettront des jours meilleurs", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre s'est également dit "fier". "Un des pays fondateurs de l'UE, la Belgique a toujours été un précurseur et une inspiration dans le processus d'intégration européenne", a-t-il souligné. M. Di Rupo considère que ce Prix Nobel constitue un "encouragement pour poursuivre le projet européen" et "accorder encore plus d'attention à la participation de ses 500 millions de citoyens". "Pour aimer l'Europe, les citoyens doivent pouvoir se reconnaître en elle. Que ce Prix soit une source d'inspiration afin de se rapprocher de ce but. L'Europe doit à nouveau faire rêver et espérer! ", a-t-il conclu.

  1. Jambon soulèvera "prudemment" la question des droits humains en Chine

    Jambon soulèvera "prudemment" la question des droits humains en Chine

    La mission économique actuellement menée en Chine n’échappe pas à son lot de critiques, certains la jugeant peu opportune alors que la tension ne fait qu’augmenter à Hong Kong. Le ministre-président flamand affirme avoir mis la question des droits humains à l’agenda lors de ses rencontres politiques avec les autorités chinoises. Cependant, il estime que la Flandre doit être consciente de son rang. “Pour pouvoir réellement faire une différence, il faut s’en remettre à l’Europe.”
  2. Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Sean McKenzie, un Canadien de 27 ans, a été condamné mardi à la prison à vie pour le viol et l'assassinat d’Amélie Sakkalis, une touriste belge de 28 ans, sauvagement tuée à l'été 2018 en Colombie britannique, rapporte le Vancouver Sun. L'homme, qui a reconnu les faits, est libérable à partir de 2042 mais restera vraisemblablement plus longtemps derrière les barreaux, celui-ci n'ayant jamais expliqué son geste.