François Hollande crée un malaise parmi les otages

VideoHier/mercredi, lors de l'arrivée des quatre otages français à l'aéroport de Villacoublay, le président français a créé un malaise en les invitant à s'exprimer devant la presse.

Après des retrouvailles avec leurs familles, Pierre Legrand, Marc féret, Daniel Larribe et Thierry Dol sont invités à entourer François Hollande qui prononce un discours devant la presse, saluant "leur courage après trois ans d'épreuves, d'attente, de souffrance".

Une fois sa prise de parole achevée, le président recule et invite ensuite d'un geste de la main les anciens otages à s'exprimer à leur tour, lesquels, le visage fermé, font signe que non dans un moment de flottement. La réaction de l'un d'eux, Daniel Larribe, qui lève les yeux au ciel, en dit long sur ce qu'il pense de la maladresse de François Hollande.

"Je crois que ce n'est pas encore le temps des expressions",  conclura le président pour pallier le malaise.