Plein écran
© ap

Fusillade dans une synagogue californienne, un mort et trois blessés

UpdateUne fusillade à caractère antisémite a eu lieu dans une synagogue de la banlieue de San Diego, annonce le bourgmestre de Poway, précisant que les coups de feu ont fait un mort et trois blessés. Un homme de 19 ans a été arrêté, annonce la police.

Plein écran
La synagogue Chabad à Poway © DR
Plein écran
© ap
Plein écran
© ap

La synagogue Chabad de Poway, à 30 kilomètres au nord-est de San Diego (sud de la Californie), a été le théâtre d'une fusillade à 11h30 heure locale (20h30 heure belge), annonce le maire de la ville, Steve Vaus. "Il s'agit d'une personne dont le coeur est pétri par la haine", a-t-il expliqué.

Une dame âgée tuée
Les blessés ont été acheminés au centre médical Palomar de Poway. "Nous avions quatre blessés par balles et l'une de ces personnes est décédée", a regretté Steve Vaus au micro de MSNBC, précisant que les jours des trois autres victimes - une jeune femme et deux hommes - ne sont pas en danger. La défunte était une dame plus âgée.

"Ils ont résisté au tireur pour limiter le nombre de victimes"
"Des personnes qui ont assisté à la scène m'ont raconté que des membres de la congrégation avaient courageusement opposé résistance au tireur, évitant de la sorte qu'il ne fasse bien plus de victimes". L'auteur présumé des faits a été arrêté et est actuellement interrogé, signale quant à lui Bill Gore, le shérif de San Diego. L'homme, un habitant de San Diego âgé de 19 ans seulement, a publié une lettre ouverte sur les réseaux sociaux avant de passer à l'acte. 

Rabbin touché
Selon la chaîne d'informations KGTV, un témoin évoque six à sept tirs puis des cris de terreur. De nouveaux coups de feu se seraient ensuite fait entendre. Le même témoin affirme que le rabbin de la synagogue a tenté de calmer l'assemblée ainsi que le tireur malgré le projectile qu'il avait reçu dans la main. 

Un centre d'accueil d'urgence a été ouvert non loin de là, dans une école secondaire. Les proches des victimes potentielles peuvent s'y rendre afin de retrouver les leurs et demander des informations sur l'identité des blessés, précise le shérif.

Pâque juive
Les autres lieux de culte de Poway font l'objet d'une sécurité accrue, indique la police. L'incident coïncide avec la fête de Pâque juive qui célèbre l'Exode hors d'Égypte. Le 27 octobre dernier, une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, avait déjà été touchée par une fusillade. Onze personnes avaient été tuées.

Le président Donald Trump a réagi sur Twitter, adressant "pensées et prières" aux proches des victimes et félicitant les forces de l'ordre pour leur "travail exceptionnel". Terrible ironie du sort, l'UE l'avait mis en garde quelques heures avant la fusillade suite à la décision du Président américain de retirer son pays du traité de l'ONU sur le commerce des armes. Donald Trump avait réagi sur Twitter qu'aucun "bureaucrate étranger ne piétinerait les libertés garanties par le second amendement". Le jeune tireur était équipé d'un fusil d'assaut de type AR-15, arme fréquemment utilisée lors de ce genre de drames.

Plein écran
© ap