Plein écran

G20: "Berlin, une étape importance avant Londres"

  1. L'athlète bélarusse qui avait critiqué sa fédération reçoit un visa humanitaire de la Pologne
    Mise à jour

    L'athlète bélarusse qui avait critiqué sa fédération reçoit un visa humanitai­re de la Pologne

    L'athlète bélarusse Krystsina Tsimanouskaya est "en sécurité" au Japon, a assuré lundi le Comité international olympique (CIO), alors que la sprinteuse de 24 ans s'était dite menacée d'un retour forcé dans son pays pour avoir critiqué sa fédération nationale. La Pologne lui a accordé un visa humanitaire a indiqué lundi le vice-ministre polonais des Affaires étrangères.