Plein écran
© reuters

Goodyear annonce un projet de fermeture à Amiens

La direction de Goodyear France a annoncé jeudi un projet de fermeture de son usine de pneus d'Amiens Nord, objet d'une bataille juridique depuis cinq ans, qui menace 1.173 postes.

Plein écran

"La fermeture de l'usine est la seule option possible après cinq années de négociations infructueuses", a expliqué dans un communiqué la direction précisant que le projet de fermeture avait été présenté au comité central d'entreprise (CCE) et fera l'objet d'une consultation des représentants du personnel.

"Nous sommes pleinement conscients de la gravité de l'annonce que nous faisons aujourd'hui et des conséquences lourdes de ce projet pour les salariés, leurs familles et les communautés locales", a déclaré Henry Dumortier, Directeur Général de Goodyear Dunlop Tires France dans le communiqué.

"Goodyear restera à l'écoute des initiatives qui pourraient être proposées par les parties prenantes, dans le cadre de la procédure entamée aujourd'hui", a-t-il ajouté.

"Ce projet a pour objectif de sauvegarder la compétitivité des secteurs d'activité tourisme et agricole du groupe", justifie la direction. La production de pneus à Amiens Nord a engendré en 2011 une perte cumulée de 61 millions d'euros, selon la direction. Le site emploie 1.250 salariés.

"Nous sommes profondément déçus que cinq années de négociations n'aient pas permis de parvenir à un compromis avec les représentants du personnel d'Amiens Nord", a affirmé M. Dumortier.

"L'annonce d'aujourd'hui est la seule option qu'il nous reste", ajoute-t-il. Cette annonce est intervenue à l'ouverture du CCE de Goodyear à son siège français, à Rueil-Malmaison.