La "lettre aux Français" signée par le président Emmanuel Macron, devant l'Elysée
Plein écran
La "lettre aux Français" signée par le président Emmanuel Macron, devant l'Elysée © afp

Grand débat de Macron: cinq "garants" nommés pour "garantir l'indépendance"

Un collège de cinq "garants" va être nommé vendredi pour "garantir l'indépendance" du grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour tenter de sortir de la crise des "gilets jaunes", a annoncé Matignon lundi dans un communiqué précisant les modalités d'organisation.

  1. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Le père du tireur réagit à la fusillade du Texas: “Il aurait dû me tirer dessus au lieu de faire un carnage”

    Le père du tireur réagit à la fusillade du Texas: “Il aurait dû me tirer dessus au lieu de faire un carnage”

    Le père de Salvador Ramos, 18 ans, qui a abattu 21 personnes - dont 19 enfants - dans une école primaire de l’État américain du Texas mardi, a réagi pour la première fois à l’acte brutal de son fils. “Il aurait dû me tirer dessus au lieu de provoquer un massacre”, a lancé Salvador Ramos senior. L’homme a reconnu qu’il ne s’attendait pas à ce que son fils commette un crime aussi violent. “Je veux que le monde sache à quel point je suis désolé pour ce que mon fils a fait”, a-t-il déclaré dans une interview au média américain “The Daily Beast”.