Plein écran

Grosse opération anti-mafia à Turin

Une vaste opération anti-mafia, surnommée "Minotauro" ("Minotaure"), a été lancée dans la nuit de mardi à mercredi contre plus d'une centaine de membres de la 'Ndrangheta, la criminalité calabraise, a-t-on appris auprès de la police et du parquet de Turin.

1.300 carabiniers participaient à cette opération dans les provinces de Turin, Milan, Modène, au nord du pays, et de Reggio de Calabre au sud. Coordonnée par la direction anti-mafia de Turin, elle a permis de procéder aussi à de nombreuses perquisitions. Les personnes arrêtées étaient recherchées pour association de type mafieux, trafic de stupéfiants, port ou détention illégale d'armes, usure, extorsion et transferts frauduleux de fonds.
 
Ces dernières décennies, la 'Ndrangheta est devenue la plus importante et la plus redoutée des quatre organisations du crime organisé en Italie, qui incluent également la Camorra dans la région de Naples, Cosa nostra en Sicile et la plus petite Sacra corona unita (SCU) dans les Pouilles (sud-est).
 
Spécialisée notamment dans le trafic de drogue, en particulier la cocaïne, l'organisation a de nombreuses activités dans le nord prospère de l'Italie. Elle a aussi des ramifications dans le monde entier, entre autres en Allemagne, au Canada, en Suisse et en Australie.
 
Selon des données de l'institut italien spécialisé Eurispes, en 2010, le chiffre d'affaires de la 'Ndrangheta atteignait quelque 44 milliards d'euros, grâce en particulier au trafic de drogue et d'armes. (belga)