Guerre d’Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été “assassiné” par l’armée française

Emmanuel Macron a reconnu mardi, “au nom de la France”, que l’avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel avait été “torturé et assassiné” par l’armée française pendant la guerre d’Algérie en 1957, un geste d’apaisement recommandé par le rapport de l’historien Benjamin Stora. Ce geste “n’est pas un acte isolé”, promet le président français dans un communiqué. “Aucun crime, aucune atrocité commise par quiconque pendant la Guerre d’Algérie ne peut être excusé ni occulté”.

  1. Un grave incendie fait rage dans un monastère à Heule: “Les 21 sœurs ont été évacuées”
    Play
    MISE À JOUR

    Un grave incendie fait rage dans un monastère à Heule: “Les 21 sœurs ont été évacuées”

    20 avril
  2. 14 personnes sauvées d'un bateau en train de couler
    Play

    14 personnes sauvées d'un bateau en train de couler

    20 avril