Plein écran
© Hema

HEMA retire de la vente un pull avec un symbole d'extrême droite

La chaîne de magasins néerlandaise HEMA va cesser immédiatement de vendre un pull qui fait polémique. Parmi les signes représentés sur le vêtement, le “rune d’Odal”, un symbole utilisé par des groupes d’extrême droite.

Un pull à motif était en vente jusqu’à ce mercredi au rayon homme et sur la page web de HEMA. Mais un signe controversé (visible au centre du pull) a été remarqué et a forcé la marque a retiré le vêtement des ventes. Il s’agit de la rune d’Odal, 24e symbole de l’alphabet runique du “Futhark”, originaire de Scandinavie et qui a plusieurs siècles. La rune d’Odal signifiait “famille”, “prospérité” et “héritage”. 

Son usage traditionnel a ensuite été détourné par les nazis, dont les Jeunesses hitlériennes et certaines divisions SS, qui s’en sont inspirés pour créer leur symbole. Et depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, certains de ces symboles sont encore utilisés par des néonazis et d’autres groupes d’extrême droite à travers plusieurs pays.

Cet alphabet est notamment utilisé par la Nederlandse Volks-Unie (NVU), un parti néonazi aux Pays-Bas. Tous ceux qui visitent aujourd’hui la boutique en ligne de ce parti d’extrême droite peuvent y acheter un pendentif avec cette rune d’Odal.

Plein écran
© Hema

L’enseigne s’explique

HEMA a donc souhaité éclaircir cette situation ambigüe. “Il existe différents critères d’achat, dont les plus importants sont la qualité, le design, la durabilité et le prix. Bien sûr, ce n’est jamais l’intention d’avoir des produits offensants dans nos magasins”, s’est expliqué Frederike van Urk, responsable communication de HEMA. “Nous avons retiré les produits de la vente. Mais au moment des achats, nos clients ne considéraient pas les vêtements en question comme offensants.” L’enseigne n’a pas su dire combien de pulls avaient déjà été vendus.