Plein écran
Capture d'écran. © Youtube

Hollande copieusement sifflé lors d'une visite

VideoFrançois Hollande a reçu un accueil des plus mitigés lors d'une visite à Carmaux, mercredi.

Si le président français se posait des questions sur sa popularité, sa visite mercredi dans le Tarn lui a donné un aperçu du point de vue des Français. Venu notamment pour rendre hommage à Jean Jaurès, originaire de la région, Hollande a été accueilli par les sifflets de la foule présente en masse.

Parmi les nombreuses personnes qui lui ont témoigné leur déception,
une dame l'a apostrophé."Vous ne tenez pas vos promesses. Pensez à nous" lui a-t-elle lancé, en guise de message d'alerte embarrassant qui a tourné en boucle sur les chaînes françaises.

Un coup de gueule sur lequel elle est revenue ce jeudi sur Europe 1. "Cela s'est fait tout à fait spontanément, sans aucun calcul, sans rien. Je ne parle pas pour moi quand je parle au président de la République. J'essaye de parler pour beaucoup de gens", a expliqué Yveline Roux.

 "Je fais partie des petits. Mon mari était mineur de fond pendant trente ans. À 46 ans, on l'a mis à la porte de la mine, parce qu'on ne voulait plus faire de production de charbon. C'est là qu'on a commencé à découvrir l'Europe. Et mon mari, depuis l'âge de 46 ans, est à la maison, alors qu'il aurait voulu continuer à travailler", a-t-elle raconté.

"Il faudrait peut-être être beaucoup plus collectif et penser beaucoup plus à tout le monde, qu'à penser à un petit nombril". Une chose est sûre: en dépit du remaniement, François Hollande n'est pas remonté dans l'estime des français.