Plein écran
© photo_news

Hulot avait toujours une lettre de démission sur lui: "Il ne voulait pas la déchirer"

La démission de Nicolas Hulot continue de faire parler. Deux semaines après l'annonce choc du désormais ex-ministre français de l'Écologie au micro de France Inter, un membre du gouvernement assure que son ancien collègue gardait en permanence sur lui une lettre de démission rédigée il y a plusieurs mois.

  1. Eric Dupond-Moretti en 2018: “Personne n’aurait l’idée sotte de me demander d’être ministre de la Justice, je n’en ai pas les compétences”

    Eric Du­pond-Moretti en 2018: “Personne n’aurait l’idée sotte de me demander d’être ministre de la Justice, je n’en ai pas les compéten­ces”

    Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Eric Dupond-Moretti est bien placé pour le savoir. En avril 2018, Audrey Crespo-Mara lui demandait: “Si on vous proposait le poste de ministre de la Justice, vous accepteriez?” La réaction est immédiate: il rigole. “Non. Vous voulez que je vous le signe? Personne ne me le proposera. Personne n’aurait l’idée sotte, saugrenue, incongrue, invraisemblable de me proposer cela. Et franchement, je n’accepterais jamais un truc pareil.”