Plein écran
Entre 2013 et novembre 2019, date de son arrestation, le suspect a endommagé 900 véhicules par incendie ou en leur crevant les pneus. Selon de premiers éléments de l'enquête, c'était pour lui un moyen de régler ses conflits. © Getty Images

Il a dégradé ou incendié 900 véhicules en France: “Une affaire hors normes”

La gendarmerie a interpellé mardi à Barr, dans le département français du Bas-Rhin, un homme soupçonné d'avoir incendié ou dégradé 900 véhicules depuis 2013 en Alsace pour un préjudice total de 8,5 millions d'euros.

"C'est une affaire hors normes, en raison du nombre de véhicules incendiés ou dégradés", a commenté jeudi le chef de la Section de recherche de la gendarmerie de Strasbourg, le colonel François Després.

Depuis 5 ans, les gendarmes tentaient de mettre la main sur cet homme, qui a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire, à la demande du parquet de Colmar.
Agé de 33 ans, sans profession, l'homme, qui résidait à Sélestat (Bas-Rhin), s'en prenait à toutes sortes de véhicules (voitures, bus etc...).

Entre 2013 et novembre 2019, date de son arrestation, il a endommagé 900 véhicules par incendie ou en leur crevant les pneus. Selon de premiers éléments de l'enquête, c'était pour lui un moyen de régler ses conflits.