Capture d’écran.
Plein écran
Capture d’écran. © Facebook

Il contourne les mesures de confinement en Malaisie et se fait livrer 36 portions de “nasi ganja” par hélicoptère

Une livraison de repas par hélicoptère a suscité l’indignation pendant le confinement de la capitale malaisienne, Kuala Lumpur. Les mesures pour contrer le Covid-19 ont notamment provoqué la fermeture des restaurants début juin. Mais cela n’a pas empêché un grand fan du plat de riz “nasi ganja” de se faire livrer son repas préféré par hélicoptère venu de Chine.

  1. Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage
    Livios

    Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage

    Vous l’avez sans doute remarqué: les jours raccourcissent et les arbres se teignent peu à peu de belles couleurs d’automne. Avant de nous installer confortablement à l’intérieur, il y a encore un peu de travail qui nous attend à l’extérieur. Préparez votre jardin en automne grâce à ces astuces pratiques du site de construction Livios. Au printemps, vous serez sans aucun doute récompensé!
  2. Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont “ libéré en attendant une décision sur son extradition”

    Le leader indépendan­tis­te catalan Carles Puigdemont “ libéré en attendant une décision sur son extraditi­on”

    L'eurodéputé indépendantiste et ex-président catalan Carles Puigdemont, en exil en Belgique depuis 2017 après la tentative de sécession de la Catalogne, a été arrêté jeudi en Italie, faisant planer le risque d'une nouvelle crise entre Madrid et Barcelone. "Le président Puigdemont a été arrêté à son arrivée en Sardaigne, où il se rendait en tant qu'eurodéputé", a affirmé son avocat Gonzalo Boye sur Twitter, expliquant que son arrestation avait eu lieu sur la base d'un mandat d'arrêt européen datant du 14 octobre 2019.
  3. "Pendez les Blancs": le rappeur Nick Conrad relaxé en appel

    "Pendez les Blancs": le rappeur Nick Conrad relaxé en appel

    Le rappeur Nick Conrad, condamné en première instance pour provocation au crime dans son clip "Pendez les Blancs", a été relaxé jeudi en appel à Paris pour une question de procédure, a-t-on appris de source judiciaire. La cour d'appel a infirmé le jugement du tribunal qui avait condamné en mars 2019 le rappeur, propulsé hors de l'anonymat par la polémique suscitée par cette vidéo, à 5.000 euros d'amende avec sursis.