Plein écran
© reuters

Imposer le drapeau chinois sur les monastères tibétains?

Un haut cadre du Parti communiste chinois (PCC) au Tibet a appelé mercredi à évaluer "le patriotisme" des moines et nonnes bouddhistes et à installer le drapeau rouge de la République populaire sur les monastères, pour renforcer le contrôle idéologique de Pékin sur la région.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© ap

Les autorités vont intensifier les "opérations de contrôle" destinées à garantir des "monastères modèles et harmonieux" ainsi que des "moines et nonnes patriotiques, respectueux de la loi", a écrit le chef du PCC au Tibet, Chen Quanguo. Ces opérations sont destinées à "faire sentir (aux religieux) les sentiments chaleureux et l'attention du Parti à leur égard", poursuit M. Chen, dans un texte du Quotidien du Peuple, journal porte-parole du PCC.

Dans le même esprit, le drapeau chinois - rouge avec des étoiles jaunes - sera déployé au-dessus des monastères, qui seront tous équipés de "connexions téléphoniques, de journaux et de salles de lecture", afin que les moines "s'éduquent eux-mêmes au patriotisme", a ajouté Chen Quanguo. Selon lui, la construction en cours de nouvelles routes pour relier des lieux de culte isolés facilitera cette reprise en main.

De nombreux Tibétains dénoncent des politiques répressives menées par les autorités chinoises à l'encontre de leur culture et de leur religion, Pékin assurant de son côté avoir dopé le développement de la région. Le régime communiste a durci son contrôle sur le Tibet depuis de violentes émeutes intervenues en 2008 à Lhassa et accompagnées de manifestations dans plusieurs monastères. Les autorités avaient alors imposé une campagne d'"éducation patriotique" aux moines. Les tensions restent vives: en tenant compte de tous les incidents connus, près de 140 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis 2008 pour marquer leur révolte.

  1. Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Une forte explosion lors d'une fête de mariage a fait de nombreux morts et blessés samedi soir dans l'ouest de Kaboul.“À 22h40 (20h10 en Belgique) une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l'ouest de Kaboul", a indiqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi sans toutefois être en mesure de fournir un premier bilan. Selon les urgences des hôpitaux de la capitale, 20 blessés ont été admis, mais des images partagées par le ministère de l'Intérieur font craindre un bilan beaucoup plus lourd. De nombreux corps sont peu à peu sortis des décombres.
  2. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.