Interpellé, le mari de la joggeuse assassinée devient le principal suspect

VideoLe mari d'une joggeuse de 29 ans retrouvée morte dans un bois en octobre en France a été interpellé lundi, un rebondissement dans ce fait divers qui a suscité un émoi national et des hommages à la victime dans plusieurs villes.

Jonathann Daval, informaticien de 34 ans, a été interpellé lundi matin dans la localité de Gray (est) par des gendarmes à son domicile, où une perquisition était en cours.

Son avocat, Me Randall Schwerdorffer, a déclaré lundi à l'AFP: "la dernière fois que je l'ai vu, il m'a confirmé qu'en aucun cas il n'était lié d'une façon ou d'une autre au décès de son épouse".

L'avocat s'est dit pas "surpris" de son placement en garde à vue. "Il s'attendait à cette épreuve et il était toujours très serein".

"Présomption d'innocence"
De son côté, l'avocat des parents et de la soeur d'Alexia Daval, Me Jean-Marc Florand, a insisté sur le fait qu'il fallait "être très prudent" et a rappelé le principe de la "présomption d'innocence".

L'assassinat d'Alexia Duval, employée de banque de 29 ans, a choqué le pays. Son corps en partie calciné avait été retrouvé le 30 octobre dissimulé sous des branchages dans un bois près de la localité de Gray.

L'avant-veille, Alexia, selon son mari, était partie courir. Inquiet de ne pas la voir revenir à la mi-journée, il avait alerté les gendarmes. Mais aucun témoin ne l'a vue courir ce jour-là, même si le couple pratiquait régulièrement ce sport.

Une dispute conjugale qui aurait mal tourné?
Les enquêteurs explorent l'hypothèse d'une "dispute conjugale qui aurait mal tourné". "Le couple, qui avait des difficultés à avoir un enfant, connaissait en effet de vives tensions", ont indiqué à l'AFP plusieurs sources concordantes.

D'après les résultats de l'autopsie, elle a été étranglée manuellement et, à ce stade de l'enquête, aucun élément ne permet de penser qu'elle a été agressée sexuellement, avait précisé une source proche de l'enquête.

Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
  1. Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge qui transportait 32 personnes a percuté un véhicule fantôme sur l'autoroute A1 près de la ville de Mayence, en Allemagne, dans la nuit de samedi à dimanche, rapporte la fédération du secteur FBAA. Le conducteur du véhicule a été tué, tandis que deux chauffeurs du car ont été grièvement blessés et transportés à l’hôpital à Mayence. Sept autres personnes ont été transportées dans des hôpitaux d'Alzey et de Bad Kreuznach avec des blessures mineures, tandis que certains passagers ont reçu des soins sur place.