Israël ouvre un aéroport militaire à l'aviation civile

Israël a décidé d'ouvrir à l'aviation civile l'aéroport militaire d'Ovda, dans le sud du pays, en réponse à la décision de plusieurs compagnies aériennes de suspendre leurs vols vers Tel-Aviv, a indiqué mercredi un porte-parole du ministère israélien des transports.

Les principales grandes compagnies aériennes européennes et nord-américaines ont décidé mardi de suspendre temporairement leurs vols vers Tel-Aviv pour des raisons de sécurité, après le tir d'une roquette venant de Gaza près de l'aéroport israélien.

Turkish Airlines et Royal Jordanian leur ont emboîté le pas mercredi, tandis que British Airways maintient ses liaisons vers la capitale israélienne.

Au total, au moins 80 vols sur 209 prévus mercredi sont annulés.

Le ministre israélien des Transports avait affirmé mardi qu'il n'y avait "aucune raison" pour que les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël. Un porte-parole de l'armée a également soutenu mercredi qu'Israël était en mesure de garantir la sécurité de ses aéroports.