Plein écran
© AP

Jair Bolsonaro s’en prend au physique de Brigitte Macron, le président français traité de “crétin”

Le président français Emmanuel Macron, en première ligne dans les pressions exercées sur Jair Bolsonaro pour la lutte contre les incendies en Amazonie, était dimanche copieusement insulté sur Twitter au Brésil, y compris par un ministre. Son épouse, Brigitte, a aussi fait l’objet de remarques déplaisantes relayées sur le compte Facebook du président brésilien.

“Macron n’est pas à la hauteur de ce débat. C’est juste un crétin opportuniste qui cherche le soutien du lobby agricole français”, a ainsi écrit le ministre de l'Éducation Abraham Weintraub, en référence à l’opposition du président français à l’accord de libre-échange UE-Mercosur.

Le terme, très loin des usages diplomatiques, utilisé en portugais (“calhorda”) n’a pas d’équivalent en français mais se trouve à la croisée de “tricheur”, “crétin” et “connard”.

Plein écran
Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro lors du G20 à Osaka fin juin 2019. © AFP

“La France est un pays d’extrêmes. Elle a produit des hommes comme Descartes ou Pasteur, mais aussi des collaborateurs” sous les nazis pendant la deuxième guerre mondiale, écrit M. Weintraub.

Au milieu d’une rafale de tweets, le ministre poursuit: “Ils ont choisi un président sans caractère” et “il faut attaquer ce crétin de Macron”. Olavo de Carvalho, écrivain et “gourou” de Jair Bolsonaro, exilé aux États-Unis, a de son côté forgé sur Twitter le nom de “Macrocon”.

Par ailleurs, sur son compte officiel Facebook, Jair Bolsonaro, a réagi à un post qui se moquait du physique de la première Dame française - apparaissant sur une photo désavantageuse - en le comparant à celui de Michelle Bolsonaro (37 ans), rayonnante le jour de l’investiture de son mari. “Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro?”, lit-on à côté de photos des deux couples présidentiels. “C’est la jalousie (...) de Macron, je parie”, écrit l’internaute, Rodrigo Andreaça.

“N’humilie pas le type - MDR (“mort de rire”), a répondu en commentaire le président Bolsonaro en référence à son homologue français. Interrogé par l’AFP sur le fait de savoir si ce post avait été publié par le chef de l’Etat lui-même, un porte-parole du palais présidentiel de Planalto a simplement répondu: “Nous ne faisons pas de commentaire”.

Le fils de Jair Bolsonaro, Eduardo, un député et possible prochain ambassadeur du Brésil à Washington, avait vendredi retweeté une vidéo de violentes manifestations de gilets jaunes en France avec le texte: “Macron est un idiot”.

L’Amazonie a jeté de l’huile sur le feu d’une relation franco-brésilienne qui s’est tendue après l’arrivée au pouvoir à Brasilia du président d’extrême droite.

  1. Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de trois ans, Donald Trump dénonce inlassablement les règlementations environnementales, trop nombreuses et souvent inutiles à ses yeux. Après les ampoules à économie d'énergie, moquées lors des meetings de campagne "Make America Great Again", le président américain s'est lancé vendredi dans un nouveau combat: les mécanismes visant à économiser l'eau dans les toilettes.
  2. L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    Un homme identifié comme un Saoudien en formation militaire a ouvert le feu vendredi dans une base navale en Floride, trois jours après une attaque similaire à Pearl Harbor, faisant trois morts avant d'être tué par la police. La fusillade a eu lieu dans une des salles de cours de la base aéronavale américaine de Pensacola, a indiqué David Morgan, le shérif du comté d'Escambia, sans préciser l'identité, l'arme ou le mobile du tireur.