Plein écran
Jean-Claude Juncker, le 24 juillet 2019 © EPA

Jean-Claude Juncker rapatrié au Luxembourg pour une intervention chirurgicale

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a dû mettre fin à ses vacances en Autriche pour des raisons médicales, a annoncé samedi l’institution européenne. Il est rentré au Luxembourg afin d’y subir d’urgence une cholécystectomie, soit l’ablation de la vésicule biliaire.

M. Juncker, 64 ans, a “abrégé” ses vacances en Autriche et a “été rapatrié au Luxembourg pour y subir l’ablation urgente de la vésicule biliaire”, indique l’institution dans un très court communiqué. La vésicule biliaire est un organe en forme de poire située en dessous du foie, qui stocke la bile. L’ablation, ou cholécystectomie, est une opération assez courante, pratiquée pour le traitement des calculs. On lui connaît par ailleurs de sérieux problèmes de dos, qui l’empêchent parfois de se mouvoir normalement.

Le Luxembourgeois, homme politique européen aguerri à la tête de la Commission depuis 2014 et dont le mandat se termine fin octobre, a également été Premier ministre de son pays de 1995 à 2013. La réunion du G7 à Biarritz, les 24 et 25 août, figure à son agenda de rentrée. Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson, qui se dit déterminé à quitter l’UE à la nouvelle date prévue du 31 octobre, qu’il ait réussi ou non à renégocier l’accord de retrait, sera également présent au G7.

À l’approche de la fin de son mandat - qui doit intervenir le même jour que la date prévue du Brexit-, Jean-Claude Juncker a dans de récents entretiens à la presse européenne évoqué un quinquennat lourd, traversé de nombreuses crises, comme la dette grecque, la question migratoire ou la décision des Britanniques de quitter l’UE.C’est l’Allemande Ursula von der Leyen qui va lui succéder le 1er novembre.

  1. Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trentenaire américain atteint du syndrome de Down est décédé en mai dans une camionnette en pleine chaleur, à Seminole, en Floride, alors que la personne qui devait s’occuper de lui s’était endormie sur le siège passager après avoir ingéré de la drogue, ont relaté samedi les médias outre-Atlantique. Arrêté vendredi pour homicide involontaire aggravé, l’employé a été relâché le lendemain après avoir versé une caution de 50.000 dollars (soit 45.000 euros environ), mais il comparaîtra devant la justice ultérieurement.