Jean Lassalle provoque la pagaille à l'Assemblée en mettant un gilet jaune

VideoLe député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle a enfilé un gilet jaune à l'Assemblée nationale en soutien au mouvement du même nom. La séance a été brièvement suspendue.

Alors que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner répondait à une question d'un parlementaire à propos du mouvement contestataire citoyen dit des "gilets jaunes", Jean Lassalle, habitué des coups d'éclat, a enfilé le fameux gilet symbolique.

Dress code
Le règlement de l'Assemblée nationale interdit pourtant le port "d'un uniforme, de logos ou messages commerciaux ou de slogans de nature politique." Le président de l'Assemblée Richard Ferrand a alors sommé le député des Pyrénées-Atlantiques et candidat à la dernière présidentielle de retirer immédiatement son gilet jaune. Mais Jean Lassalle, inflexible sur son banc et mine renfrognée, a ignoré les rappels à l'ordre, provoquant ainsi une suspension de séance. Le tout sous les applaudissements nourris des élus du Rassemblement national (ex-FN) et de la France insoumise, deux partis de l'opposition qui ont apporté leur soutien au mouvement.

Quelques minutes plus tard, la séance a pu reprendre après que Jean Lassalle s'est finalement exécuté et a rangé son gilet dans sa sacoche. Christophe Castaner a donc repris la parole.

Castaner se moque de Lassalle qui s'emporte
"M. Lassalle sait par expérience que si le ridicule ne tue pas, je pense aux deux personnes qui sont mortes depuis samedi, je pense aux 584 blessés, je pense aux 110 policiers et gendarmes qui pour garantir la protection du droit fondamental de manifester se sont retrouvés blessés", a déclaré le ministre de l'Intérieur, sous les applaudissements des élus de la majorité. Jean Lassalle s'est alors levé pour protester, sans que l'on puisse entendre ses invectives.

La réponse de M. Castaner a entraîné le départ des élus du RN et de la FI. La présidente du RN Marine Le Pen a d'ailleurs apporté son soutien à Jean Lassalle devant les journalistes quelques instants plus tard.