L’Allemagne, l’OMS et la communauté scientifique émettent des doutes sur le vaccin russe

Le ministère allemand de la Santé a émis des doutes mardi sur "la qualité, l'efficacité et la sécurité" du vaccin contre le nouveau coronavirus annoncé par le président russe Vladimir Poutine.

  1. Un premier vaccin pourrait être disponible fin d'année, selon une commissaire européenne

    Un premier vaccin pourrait être disponible fin d'année, selon une commissai­re européenne

    Selon la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, un premier vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt à la fin de l'année. "Même si les prévisions sont risquées à ce stade, nous avons de bonnes indications qu'un premier vaccin pourrait être disponible fin d'année ou au début de l'année prochaine", déclare-t-elle dimanche au quotidien allemand Handelsblatt.