Plein écran
Les Pays-Bas ont été relativement épargnés durant la vague d'attentats © getty

L'Allemagne va extrader vers les Pays-Bas un Syrien soupçonné de "terrorisme"

La justice allemande a donné mercredi son feu vert à l'extradition vers les Pays-Bas d'un Syrien soupçonné, avec quatre autres personnes, d'y avoir préparé un "acte terroriste".

Le Syrien de 26 ans avait été arrêté le 29 décembre à Mayence, en Allemagne. Le tribunal voisin de Coblence a annoncé dans un communiqué avoir autorisé son extradition, réclamée par les Pays-Bas.

Quatre personnes arrêtées à Rotterdam
Cette affaire fait suite à l'interpellation de quatre autres personnes à Rotterdam le 29 décembre. Les cinq personnes sont soupçonnées par les Pays-Bas d'avoir préparé un "acte terroriste".

Le Syrien n'avait pas de domicile officiel en Allemagne et n'était pas connu des services de police locaux.

Le pays relativement épargné par les attentats
Les Pays-Bas ont été relativement épargnés par la menace d'attentats qui a frappé ses plus proches voisins européens ces dernières années, mais a récemment connu quelques vives frayeurs.

En juin, deux suspects avaient été arrêtés peu de temps avant de perpétrer plusieurs attaques, visant notamment le célèbre pont de Rotterdam et un autre lieu non précisé en France, selon les procureurs néerlandais.

Un jeune Afghan de 19 ans, avec un permis de séjour allemand, avait poignardé et blessé deux touristes américains en août, au coeur de la gare centrale d'Amsterdam, avant d'être blessé par des tirs.

Menace d'attentat aux Pays-Bas
En septembre, la police néerlandaise a arrêté sept hommes soupçonnés de vouloir perpétrer un "attentat terroriste majeur" au cours d'"un grand événement" aux Pays-Bas à l'aide de ceintures explosives et de fusils d'assaut de type AK-47.

Au cours des perquisitions effectuées au domicile des suspects, la police avait trouvé une grande quantité de matériel nécessaire à la fabrication de bombes, dont 100 kg d'engrais susceptibles d'être utilisés dans une voiture piégée.

  1. Boris Johnson et Jeremy Hunt en finale pour succéder à Theresa May

    Boris Johnson et Jeremy Hunt en finale pour succéder à Theresa May

    L’ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson et son successeur Jeremy Hunt ont été choisis jeudi soir par les députés conservateurs britanniques pour concourir dans l’ultime étape de la course à la succession de la Première ministre Theresa May. Boris Johnson fait figure de grand favori et a recueilli 160 votes, annonce la presse britannique. Jeremy Hunt a obtenu 77 votes, soit deux de plus que le ministre de l’Environnement Michael Gove, qui est élimin