L'ambassadeur du Mexique à Caracas brièvement kidnappé

L'ambassadeur du Mexique au Venezuela Carlos Pujalte et son épouse ont été kidnappés dans la nuit de dimanche à lundi à Caracas avant d'être relâchés sains et saufs quelques heures plus tard, a-t-on appris lundi de sources officielles.

M. Pujalte, 58 ans, a été enlevé avec son épouse Paloma Ojeda "par quatre hommes fortement armés" dimanche soir alors que le couple venait de quitter une réception dans le nord de la capitale vénézuélienne, a annoncé le bureau du procureur général du pays dans un communiqué.
 
Le couple a été libéré plusieurs heures plus tard dans un quartier populaire de l'ouest de Caracas, a annoncé cette source, sans préciser les conditions de leur libération mais en signalant l'ouverture d'une enquête sur cette affaire.
 
Le bureau du procureur n'a pas non plus mentionné s'ils étaient accompagnés par un chauffeur ou un garde du corps avant leur enlèvement.
 
Des sources diplomatiques mexicaines ont par ailleurs précisé à l'AFP que l'ambassadeur était en bonne santé lundi.
 
Le Venezuela est l'un des pays les plus violents d'Amérique latine et enregistre en particulier un taux d'enlèvement spectaculaire, cinq par jours environ selon des données officieuses.
 
La majorité des kidnappings sont des enlèvements dits "express" résolus sous 24 heures. Les ravisseurs, sans préparation ni logistique pour une détention prolongée, prennent vite contact avec la famille, réclament et obtiennent une rançon d'en moyenne 8.000 dollars.
 
Mi-novembre 2011, le consul du Chili à Caracas avait été blessé par balles lors d'un "kidnapping express" de quelques heures. (belga)