Plein écran
© REUTERS

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair aurait violé sa quarantaine

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair aurait violé sa quarantaine après un voyage de deux jours aux États-Unis. Il n'a pas été soumis à l'isolement obligatoire à domicile pendant deux semaines le mois dernier, rapporte le Sunday Times.