L'archevêque de Dublin exprime "excuses", "chagrin" et "honte"

L'archevêque de Dublin Diarmuid Martin a exprimé jeudi ses "excuses, (son) chagrin et (sa) honte" après la publication d'un rapport accusant l'Eglise catholique irlandaise d'avoir couvert des abus sexuels commis par des prêtres sur des centaines d'enfants.

"J'offre à chacun des survivants mes excuses, mon chagrin et ma honte pour ce qui s'est passé", a déclaré le responsable au cours d'une conférence de presse. L'archevêque, en fonction à Dublin depuis 2004, a déploré l'attitude de la hiérarchie catholique, qui a dissimulé les abus et n'a pas informé la police, soulignant que "le mal causé aux enfants ne pourra jamais être réparé".

Le rapport publié jeudi "met en lumière les erreurs dévastatrices du passé", a souligné l'archevêque en reconnaissant "qu'aucune excuse ne sera jamais suffisante" pour les victimes. Le rapport officiel de plus de 700 pages a accusé l'Eglise catholique d'Irlande d'avoir couvert les abus sexuels commis par des prêtres de la région de Dublin sur des centaines d'enfants pendant plusieurs décennies.

La police irlandaise, la Gardai, est pour sa part accusée d'avoir fermé les yeux sur de nombreuses accusations d'abus sexuels de la part de prêtres, en jugeant qu'elles ne relevaient pas de sa compétence. (afp)