L'armée suisse a interdit l'utilisation de WhatsApp pendant le service le 6 janvier 2022.
Plein écran
L'armée suisse a interdit l'utilisation de WhatsApp pendant le service le 6 janvier 2022. © AFP

L'armée suisse bannit Whatsapp au profit d’une messagerie locale

L'armée suisse a proscrit les messageries telles que Whatsapp mais aussi Signal ou Telegram lors des opérations de service, lui préférant une messagerie suisse, a indiqué jeudi un porte-parole de l'armée à l'AFP, confirmant une information du Tages-Anzeiger.