L'athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya marche sur le chemin de l'embarquement dans un avion à l'aéroport Narita près de Tokyo, au Japon, le 4 août 2021.
Plein écran
L'athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya marche sur le chemin de l'embarquement dans un avion à l'aéroport Narita près de Tokyo, au Japon, le 4 août 2021. © EPA

L'athlète bélarusse Tsimanouskaya fait escale à Vienne et se rendra à Varsovie “pour sa sécurité”

Mise à jourLa sprinteuse olympique bélarusse Krystsina Tsimanouskaya, en conflit avec les autorités sportives de son pays, a quitté mercredi l’aéroport de Tokyo-Narita pour Vienne, une escale très probablement avant de rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire.

  1. L'athlète bélarusse qui avait critiqué sa fédération reçoit un visa humanitaire de la Pologne
    Mise à jour

    L'athlète bélarusse qui avait critiqué sa fédération reçoit un visa humanitai­re de la Pologne

    L'athlète bélarusse Krystsina Tsimanouskaya est "en sécurité" au Japon, a assuré lundi le Comité international olympique (CIO), alors que la sprinteuse de 24 ans s'était dite menacée d'un retour forcé dans son pays pour avoir critiqué sa fédération nationale. La Pologne lui a accordé un visa humanitaire a indiqué lundi le vice-ministre polonais des Affaires étrangères.