Plein écran

L'auteur de l'attentat contre Jean Paul II a renié l'islam

Plein écran
Plein écran

Mehmet Ali Agca, auteur de l'attentat manqué contre le pape Jean Paul II en 1981, affirme avoir abjuré l'islam et embrassé la foi catholique, dans une lettre écrite depuis sa prison en Turquie et publiée mardi par un hebdomadaire people italien Diva e donna.

"Je cherche une jeune femme italienne, qui veuille correspondre avec moi. Evidemment (je souhaite) qu'elle soit catholique puisque que, depuis le 13 mai 2007, j'ai décidé d'abjurer la foi musulmane et de devenir un fidèle de l'Eglise catholique romaine", écrit Ali Agca, qui purge une peine de prison en Turquie.

"J'ai décidé de retourner pacifiquement sur la place (Saint-Pierre à Rome) et de témoigner devant le monde entier de ma conversion au catholicisme", poursuit-il dans cette lettre rédigée en italien, selon Diva et donna. "Je voudrais, seulement pour un jour, retourner à Rome prier sur la tombe de Jean Paul II pour lui exprimer toute ma reconnaissance filiale pour son pardon", ajoute-t-il.

Interrogé par l'AFP en Turquie, son ancien avocat Mustafa Demirbag, s'est dit "très sceptique" sur cette conversion. Pour être reconnu comme catholique, une simple déclaration ne suffit pas et un long cheminement aboutissant au baptême est nécessaire. Ali Agca dit en outre avoir exprimé son "souhait (de se rendre place Saint-Pierre) au pape Benoît XVI", sans avoir reçu "aucune réponse jusqu'ici" et affirme avoir informé le Vatican de sa conversion.

"Pour le Vatican, je suis peut-être resté l'homme qui tenta d'assassiner le pape polonais, mais aujourd'hui j'ai changé, je suis un homme différent", affirme-t-il. Jean Paul II avait pardonné à son agresseur qu'il avait rencontré en prison en 1983.

La justice italienne a à son tour passé l'éponge après avoir maintenu l'ancien militant ultra-nationaliste en prison pendant 19 ans, mais l'a remis en 2000 aux autorités turques qui le réclamaient pour purger deux peines auxquelles il avait été condamné en Turquie, l'une pour une attaque de banque commise dans les années 1970 et l'autre pour le meurtre d'un journaliste turc en 1979. (belga/th)