Plein écran
Philip Manshaus © AP

L’auteur de la fusillade de la mosquée d’Oslo a tué sa demi-soeur parce qu’elle était d’origine chinoise

La police norvégienne a confirmé mardi les motivations racistes de Philip Manshaus, auteur de tirs dans une mosquée début août près d'Oslo, en établissant qu'il avait aussi tué sa demi-soeur parce qu'elle était d'origine chinoise.

Aujourd'hui âgé de 22 ans, Manshaus a été arrêté après avoir ouvert le feu le 10 août au centre islamique Al-Noor à Baerum, une banlieue résidentielle d'Oslo, sans faire de blessés graves. Le corps de sa demi-soeur de 17 ans avait plus tard été retrouvé à leur domicile.

Tuée de quatre balles

Adoptée par la conjointe du père de Manshaus, Johanne Zhangjia Ihle-Hansen a été tuée de quatre balles, a indiqué la police norvégienne dans un communiqué. Les explications du suspect et les constatations techniques - l'absence de lutte - "corroborent la version selon laquelle elle a été tuée en raison de ce que l'auteur du meurtre considère comme une race parce qu'elle était d'origine asiatique", a expliqué un responsable de la police, Pål-Fredrik Hjort Kraby.

L’auteur conteste les conclusions

Placé en détention provisoire dans l'attente d'une inculpation, Manshaus reconnaît les faits mais rejette les chefs d’acte “terroriste" et "homicide" qui le visent. Le 9 septembre, lors d'une audience au tribunal consacrée au prolongement de sa détention, il avait effectué un salut nazi devant la presse (voir ci-dessous).

Plein écran
© AFP
Plein écran
© EPA
Plein écran
© AFP