Plein écran
Marine Le Pen © AFP

L’énorme somme que Marine Le Pen doit rembourser au Parlement européen

La justice européenne a rejeté un pourvoi de la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen, qui contestait une nouvelle fois le remboursement de près de 300.000 euros au Parlement européen pour l'emploi douteux d'une assistante quand elle était eurodéputée.

Dans un jugement daté de mardi, la Cour de justice de l'UE rejette le pourvoi de Mme Le Pen contre une décision de juin 2018, ultime étape de cette procédure au niveau européen.

Le Front National (devenu Rassemblement National) est accusé par la justice française d'avoir mis en place au Parlement un "système de détournement", à son profit, des rémunérations de ses assistants parlementaires. Visé par des procédures de recouvrement de ces emplois présumés fictifs, M. Le Pen doit rembourser au Parlement 320.000 euros.